Marche

Balade en nord Belledonne, Arbarétan, col de la Perche, crête des Mollards

ozedf

ozedf

cof

Sur les chemins de Compostelle

001

003

aperçu du périple de Compostelle, moments faciles et d’autres moins…

003

625 réponses à “Marche”

1 40 41 42
  1. 16 10 2017
    Annie (10:26:17) :

    mercredi 18 octobre
    le Roc de Tormery et la Roche du Guet (altitude 1209 m )
    en circuit au départ du lac de la Thuile (874m )
    départ à 9 h

  2. 12 10 2017
    dédé (16:36:42) :

    Ballade au Lac des Grenouilles ( Un beau Récit de Didier Michon)

    Pour cette balade rendez vous à 8H30 à Drumettaz
    Nous nous retrouvons 13 courageuses (en force !) et courageux (en résistance car pas nombreux)
    Sous un beau soleil nous rejoignons notre point de départ à la Jasse (1518m) au dessus de St Alban d’Hurtières

    A 10H tout le monde attaque la montée dans les arbres et à la fraiche il fait 6°
    Nous débouchons dans les alpages en plein soleil sans aucun nuages et la abandons ….. des vestes !
    (Mais non !! pas des participants je vous ai dit qu’ils étaient courageux !!)

    Arrivée au Chalet d’Arbaretan avec vue magnifique sur les montagnes et le Mont Blanc
    Petite visite du chalet qui est prévu pour accueillir les randonneurs et donc ouvert à qui le veut (sympa et bien propre)

    On continu en direction du col de La Perche et avant de l’atteindre on tourne à droite direction le Lac des Grenouilles
    Visite du lac avec tentative de discussion avec les grenouilles pas de chance il n’y a que des têtards déçus on s’en va car pas envie de parler avec des têtes de têtard !!

    On passe le col d’Arbaretan et montons jusqu’à la crête des Mollards à 1992m
    Là nous sommes les rois du monde avec une vue à 180° et un ciel bleu azur sans aucun nuage et aucune brume.
    Magique !!!!!!

    Bon c’est bien beau de regarder mais les ventres vides font plus de bruit que le vent qui souffle au sommet donc … pose déjeuner
    Avec ce beau panorama la petite vient en regardant et en mangeant quand même (le dicton est une nouvelle fois vérifié)

    On continu sur la crête et on rencontre des chasseurs qui ont horreur de stresser le gibier !!
    En effet ils font la sieste (les chasseurs pas le gibier !!!)

    Descente vers le col du Champet à 1691m puis retour à La Jasse en direct pour certain et par la piste forestière pour d’autre
    Après 12 Km et 600m de dénivelé il est temps de penser à boire un coup ce qui est chose faite sur la route du retour

    Conclusion : magnifique journée sous un temps splendide et avec des couleurs d’automne non moins magnifique

    Merci encore aux organisatrices !!!!!

  3. 9 10 2017
    Annie (20:46:15) :

    mercredi 11 (complément d’information )
    le départ de la marche est à 1520 m d’altitude
    le lac des Grenouilles est à 1992 m

  4. 9 10 2017
    dédé (15:21:54) :

    Beaux récits de vos marches vers Compostelle où il a l’air de régner un bel esprit d’entraide et de partage.

  5. 9 10 2017
    Annie (14:46:53) :

    mercredi 11
    départ à 8h30 pour un circuit dans le massif des Hurtières (Belledonne )
    le chalet d’ Arbaretan et le lac des grenouilles
    retour par la crête des Mollards
    en espérant que le temps se maintiendra au beau

  6. 8 10 2017
    marie-thérèse (17:09:13) :

    Le chemin de Compostelle : suite
    Du 12 au 23 septembre 2017

    LES ETAPES COMPOSTELLE –

    Mardi 12 sept .
    RONCEVAUX – ZUBIRI 22 kms

    Mercredi 13 sept.
    ZUBIRI – PAMPELUNE 22 kms

    Jeudi 14 sept.
    PAMPELUNE – PUENTE LA REINA 24,3 kms

    Vendredi 15 sept.
    PUENTE LA REINA – ESTELLA 23,3 kms

    Samedi 16 sept.
    ESTELLA – LOS ARCOS 22 kms

    Dimanche 17 sept.
    LOS ARCOS – VIANNA 19 kms

    Lundi 18 sept.
    VIANNA – NAVARETTE 22 kms

    Mardi 19 sept.
    NAVARETTE – NAJERA 21 kms

    Mercredi 20 sept.
    NAJERA – SANTO DOMINGO 21,5 kms

    Jeudi 21 sept.
    SANTO DOMINGO – BELARADO 23 kms

    Vendredi 22 Sept.
    BELARADO -AGES 27,5 kms

    Samedi 23 sept.
    AGES – BIRGOS 24 kms
    Total…………………………………………………. 271 Kms

    Le mardi 12 septembre commence pour nous la partie espagnole du Camino. Nous serons 6 jusqu’à Puente le Reina puis, plus que 4, Martine et Daniel devant rentrer pour obligations professionnelles.
    On quitte le groupe à Ronceveau toujours avec la pluie ce qui met un peu à mal l’enthousiasme sensé nous animer pour pareille aventure…. Le chemin est boueux, le ciel ruisselant mais les capes rescapées de Ronceveau que nous ont laissées les amis sont efficaces et appréciées. Heureusement, dès le lendemain , le temps se fait plus clément, même si la fraîcheur persiste et durant tout le séjour on gardera ce temps mitigé, frais et finalement propice à la marche.
    On ne peut détailler ce périple de deux semaines tant il y aurait de choses à dire.
    On retiendra les impressions générales d’une Navarre verdoyante aux paysages variés avec bien sûr des sites remarquables : Pampelune, ses remparts, sa cathédrale, sa richesse architecturale, mais aussi le Col del Alto del Pardon avec sa compagnie de pèlerins et d’ânes métalliques, balayé par un vent puissant ou encore tous les villages pittoresques avec toujours une église , un bâtiment religieux ou un monument de toute beauté.
    A la Navarre, succède la Rioja, ses plaines de vignobles ou de céréales. Les paysages vallonnés s’étendent à l’infini, la présence humaine est rare, le chemin est agréable ; les distances défilent en douceur, ponctuées de villages médiévaux et de magnifiques édifices (le monastère de Najera, la basilique de Santo Domingo pour ne citer qu’eux).
    Puis c’est l’arrivée en Castille, avec les mêmes plaines céréalières puis la traversée l de la foret de l’Orca au relief un peu plus marqué pour approcher enfin la banlieue de Burgos, terme de notre périple 2017.

    Durant cette partie espagnole , l’évolution amorcée précédemment se conforte : le groupe s’étant dissolu, on s’oriente vers une démarche plus personnelle et une organisation moins structurée bien que rythmée tout de même par le portage des bagages (conservé par une partie du groupe). On se laisse emporter par l’atmosphère du Camino, sa sérénité, sa convivialité ; les rencontres s’opèrent au fil du cheminement ; l’entraide y est toujours présente ; les échanges qui débutent presque toujours par un joyeux « buen camino ! » sont simples et chaleureux. A chaque étape nous trouvons facilement à nous héberger dans des accueils pélerins conviviaux et agréables. Le contexte est propice aux échanges que ce soit autour de la table commune du dîner ou dans les chambres dortoirs. Chacun dans le groupe va garder dans sa mémoire un souvenir plus particulier, qui avec une hongroise, qui avec un couple belge ou niçois, ou encore avec un canadien ou une japonnaise. Les albergues, le soir, sont de vrais tours de Babel où toutes les nationalités sont représentées. La langue n’est jamais un obstacle et chacun est heureux de partager quelque chose de sa culture, ou de son expérience du chemin ou même de sa vie personnelle. Et c’est ça la richesse du chemin.

  7. 6 10 2017
    Eliane (10:29:15) :

    Dimanche 8 Octobre la ronde des Châtaignes à Epersy .
    Si vous êtes intéressés merci de me conctacter par mail
    Depart 9 h 5 Kms

  8. 5 10 2017
    Armelle (15:07:40) :

    C’est dans le brouillard automnal que nous commençons à 16 notre rando,sur un large chemin forestier; peu avant d’atteindre Les Granges de Joigny, le soleil apparaît soudainement, et nous admirons les couleurs chatoyantes de la forêt , la vallée en contrebas, et les nombreux sommets alentour.Peu après , par le GR 96 ,assez humide et glissant, à cause des feuilles mortes et des pluies récentes , nous montons progressivement en forêt jusqu’à la pointe de la Gorgeat,où souffle un petit vent frisquet . Sans s’attarder nous redescendons pour notre pique nique aux Granges de Joigny , où un chaton réclame un peu de nourriture …
    Nous reprenons le GR 96 dans l’autre sens pour descendre vers Grand Carroz, puis bifurquons vers Les Minets et par la route rejoignons Les pins . La remontée finale par La Ménardière est raide au début ,et nous revenons au col du Granier après un périple de 12 kms et 720 m de dénivelé cumulé.
    A l’Auberge du col, nous prenons le verre de l’amitié, et les plus gourmands une part de tarte aux myrtilles.La région par une belle journée d’automne est vraiment magnifique, et nous avons tous apprécié ce cadeau du ciel !

  9. 3 10 2017
    catherine (18:36:52) :

    J’y serai, j’ai pu obtenir ma journée auprès de mon chef!

  10. 3 10 2017
    Huguette (11:40:28) :

    Mercredi 4 octobre
    La Pointe de la Gorgeat (1433m ) par les granges de Joigny avec
    le Mont Joigny (1553 m ) (pour ceux qui le souhaitent) et circuit par le Grand Carroz à adapter en fonction de l’état des chemins .
    à partir du col du Granier (1134 m)
    Départ 9h du parking

1 40 41 42

Laisser un commentaire




Avant Garde Saint Denis Tra... |
somewhere over the rainbow |
MINCIR ET RESTER MINCE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Football tout sur la ligue1...
| Foot Auchan Martigues
| Braquet's Club du Monde